Florimon-Louis de Kerloar

Prolégomènes à notre psychodrame

Nous, Marquis DK

Ce site-web est avant tout une œuvre pour les êtres marqués d'une certaine sensibilité intellectuelle. Il est notre tribune de réflexion, de dépassement et de conscience. Il affiche son refus de la modicité des communs.
Nous maintenons l'essence de la culture du sein. Sectaires, inaccessibles et par dessus tout éthyliques, ceux qui se reconnaissent ici vous toisent et se rient de vous ; nous témoignons !
L'avenir est à venir ; l'histoire nous passionne pour ce qu'elle est : un joli compte de faits ; quant au présent, nous le vivons. Ne parlons donc que de ce qui est et a été, édifions ce qui sera et ignorons ce qui pourrait être. Ayons tout, ne demandons rien et vainquons.
Nous aspirons à nous entourer de personnes au destin perturbé et à la conviction évasée. Nous sommes paumé et nos illusions sont tombées ; nous vivons ce que nous devons vivre et traçons notre route dans un sillon sans parade.
Si l'on nous avait donné le choix de notre naissance, nous l'aurions choisie ailleurs, dans des temps plus appropriés à notre condition d'être qui pense, rêve et apprend de ses expériences. Notre époque ne nous apporte que la nostalgie de ce que nous ne sommes pas et ne pourrons sans doute jamais devenir - nous vînmes au monde quatre siècles trop tard.
Sur une vague à l'âme, une note de contrition, la mélancolie seule se chante. Brandir son poing vers les Cieux et les défier avec son bonheur sur une ligne n'est pas crédible ; nous trouvons même cela fat. Nous préférons sniffer la ligne et enculer le monde tels Lautréamont, Rimbaud, Blake ou Baudelaire que bouffonner pour l'amuser.
Ce site-web est notre tribune. Il est fait de noir ; il est fait de blanc ; il est tranché de vif : éternelle nébuleuse dans un esprit écartelé entre deux mondes.
Nos fondations, enfin, ne reposent pas sur les expériences branlantes des autres mais sur les nôtres.

Origami d'un songe-creux

Notre ambition première, Fidèle, est de constituer la Fondation de Kerloar pour l'Enfance et la renaissance de notre Patrimoine Primordial, en aucun cas une ONG mais un cercle indépendant nous accompagnant dans nos aventures et nous aidant à réaliser, localement, les projets qui nous tiennent à cœur, ce qui demande, dans notre esprit pénétrant, une manne extraordinaire pleine d'euros.
Nous-rêveur y croyons, évidemment, sinon pourquoi nous acharnerions-nous à rejeter tout état de naturelle complaisance quand nous pourrions facilement nous construire une vie aisée, socialement acceptable ? Non, Fidèle, tu sais que pour nous le contentement est la pire des médiocrités !
Depuis tout temps, nous possédons une vision étendue et mystique qui souvent nous dépasse et que nul autre ne peut même entrevoir. Nous préférons vivre à la recherche de cet idéal que nous contenter d'une civilisation pleutre, parvenue, couronnée de sa minable désinvolture.
Nous créerons du majestueux, du noble, du neuf et du beau mais seulement après avoir apporté le Chaos, nécessaire, dans ces esprits inconséquents qui ne s'élèvent que s'ils croient entrevoir un dieu trop présent. Nous réenchanterons ce faible monde. Nous lui révélerons ses platitudes. Nous libérerons les peuples de leurs potentats obséquieux. Nous érigerons la Communauté de Kerloar, armée de nobles vagabonds qui apportera l'espoir d'un renouveau civilisationnel basé sur l'esprit d'indépendance, la créativité saltimbanque, le gay onirisme, l'extravagance aristocratique des temps lumineux de l'Histoire, balayant s'il le faut les oligarchies poussiéreuses qui voudront l'étouffer... dans cette vie, ou bien dans la suivante.
Oui, Fidèle, fais un don à notre cause, pour que depuis notre mont nous puissions transmettre nos valeurs dissidentes !

Lettres        Photothèque        Philatélie        Contact et soutien        Réseaux et documents